Vous projetez de faire une vidéo destinée à votre communication interne ou externe mais votre cible n’est pas uniquement francophone ?

Respectez un process simple pour garantir l’impact de votre message audiovisuel vers tous vos publics.

Découvrez les 4 conseils de GusTAV :

 

1 – Préparez un scénario le plus universel qu’il soit.

Evitez les références trop locales. Communiquez de manière claire en évitant les non-dits et autre message implicite. En proposant un discours simple vous obtenez une assimilation directe et surtout universelle.

 

2 –Prévoyez toujours une version internationale (VI)

qui sépare l’image, de la musique et des voix, et les fichiers sources des animations textes. Ainsi les versions cibles seront produites plus facilement en dissociant … avant le mixage. C’est plus simple et moins cher !

 

3 – Exigez une traduction adaptée au média vidéo.

C’est-à-dire une traduction qui respect le contexte parlé et adapte au mieux le volume de mots entre la langue source et la langue cible bien entendu en respectant le vocabulaire lié à votre secteur d’activité.

 

4 – Facilitez la collaboration entre l’expert linguistique et le technicien audiovisuel. 

Vous vous assurez ainsi une bonne qualité des césures de sous-titres et de la bonne prononciation de comédiens voix.

Respectez votre public pour qu’il respecte votre travail de communication !